Editions BMR·Les Chronique de Marion·Romance·service Presse

#70 Just a dream – Delinda Dane & Ludivine Delaune

Chronique #70

  • Titre : Just a dream
  • Maison d’édition : BMR
  • Genre : Romance contemporaine
  • Nombres de page : 288 pages
  • Date de parution : 17 Juin 2020
  • Prix : 5.99€
  • Note : 4/5
  • Résumé :

À vingt-trois ans, Emily vient de perdre l’être le plus cher à ses yeux, sa grand-mère, Francesca White. En souvenir de cette dernière, Emily garde quelques carnets manuscrits et, surtout, un parapluie violet, qui accompagnait Francesca partout où elle allait.
Un soir de mauvais temps, Emily sort pleurer sous la pluie, munie de ce legs précieux. Elle l’ouvre, et là, l’incroyable se produit…
La voilà transportée ailleurs, dans un univers de fiction où elle peut tout oublier, quitte à perdre pied avec la réalité.

Avant de commencer je tenais à remercier notre partenaire BMR pour leurs confiance.

Dans cette histoire nous faisons la rencontre d’Emily Snow, une jeune femme de 23 ans, journaliste au New York Times. Elle n’a pas eu une vie facile car elle à été abandonnée par sa mère très jeune et sa grand-mère sera celle qui va l’élever et la voir grandir jours après jours. Nous apprenons qu’elle n’a que pour seul compagnon un chat et que sa meilleure amie habite dans le même immeuble. C’est un personnage auquel il est très facile de s’attacher et surtout de s’identifier car elle vit quelque chose d’émouvant et on arrive facilement à ressentir sa douleur.

L’histoire commence par nous relater un événement du passé qui nous montrera le lien unique et fort qui les unit. Un jour Emily va devoir dire adieu à une personne très cher à ses yeux, elle héritera de carnets écrit par sa grand-mère ainsi qu’un parapluie qu’elle ne quittait jamais. Bien évidemment Emily est totalement bouleversée, elle se retrouve désormais seule.  Sa tristesse se remarquera pendant toute la durée du récit, elle a énormément de mal à faire son deuil.

Puis au fil de la lecture on se rend compte que sa vie va basculer un jour de pluie où elle devra se servir du fameux parapluie. Elle va être transportée dans un endroit qu’Emily connait très bien et pourtant qui n’existe pas. Première expérience troublante, aussi bien pour elle que pour nous lecteurs. Je m’attendais à tout sauf à ça ! A ce stade, nous ne savons pas vraiment comment elle a pu être envoyée là-bas et c’est assez soudain. Est-ce un rêve ou la réalité ? De la magie ou de l’imagination ? Nous aurons nos réponses au fils de notre lecture.

Après les carnets qu’elle à eu en héritage, elle fera la découverte d’autre carnets ceux-là ont était écrit par sa propre mère qui lui explique pourquoi elle à été élevée par sa grand-mère et non par elle. Un moment j’ai adorée découvrir

Nous faisons ensuite la rencontre de Tobias Black, un écrivain trentenaire. Il fera de petites apparitions avant de prendre une place plus importante dans le récit. Ce qui m’a déplut c’est le fait de ne pas en savoir plus sur lui, j’aurais aimée que les auteurs approfondisse un peu plus et qu’on sache qui il est vraiment.

Pour ce qui est de la romance, ce n’est pas le thème principale de l’histoire mais elle est tout de même présente en fond. La romance entre Emily et Tobias sera particulière à mon goût car leur relation avancera rapidement. Ils s’avouerons leurs sentiments assez vite.

En lisant le résumé, j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’intrigue. Je pensais vraiment qu’elle allait voyager au travers les écrits de sa grand-mère, tout en apprenant d’avantage sur elle ! Je trouve qu’il ne correspond pas avec le roman, il incite à l’erreur. J’ai été pas mal dérouté au début avec l’histoire du parapluie qui lui permet d’être transportée dans des mondes de fiction. On aurait dit un peu Mary Poppins. Cependant, il se laisse lire facilement et on a envie d’aller jusqu’au bout pour savoir si c’est réellement de la magie ou alors seulement de simple rêves. Il est aussi intéressant dans le sens où elles arrivent parfaitement a bien manier l’arrivée d’une inconnue dans des mondes imaginaires.

A ceux qui ont envie d’être transporter et vivre un moment dans des mondes que nous connaissons tous et qui pourtant sont tous des endroits qui n’existe pas, je vous recommande ce livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s