Lecture perso·Les Chroniques de Thaïs·New Romance·SEE

#69 Rock’N’Roll Bébé ! – Sessy Fernandez

Chronique #69

  • Titre : Rock’n’roll Bébé !
  • Maison d’édition : SEE
  • Genre : New Romance
  • Nombres de page : 133 pages
  • Date de parution : 27 Avril 2020
  • Prix : 2.99€
  • Note : 4,5/5
  • Résumé :

Et si vous vous retrouviez plongé dans la tête d’une groupie complètement barrée et mythomane ?

Avril est une fan incontestable des Rock Travelers, le groupe le plus en vue du moment. Elle pense tout savoir à leur sujet jusque dans les moindres détails. Mais lorsqu’elle gagne une rencontre avec ses idoles, elle va vite déchanter.

Drew, chanteur du groupe, voit sa vie basculer quand la tornade Avril débarque. Il n’a pas besoin d’une groupie de plus à son tableau de chasse vu sa situation actuelle…

Mais Avril serait-elle finalement sa sortie de secours ?

Ce titre me faisait de l’œil depuis quelques temps parce que d’une, j’aime particulièrement les romances avec des musiciens/ chanteurs et aussi parce que j’aime beaucoup l’autrice en tant que personne, rencontrée par le biais des réseaux et des salons du livre. Cependant, je ne connaissais pas encore sa plume et j’ai pu donc remédier à cela avec ce titre.

Mon dernier roman traitant de ce thème avait été une grosse déception, un sujet mal exploité et j’avais un peu peur de me retrouver une nouvelle fois dans un duo Groupie/Star mal travaillé.

Nous découvrons ici Avril, une fan des Rock travelers, un groupe de musique, mais surtout de Drew, le chanteur dont elle est complètement folle. Elle gagne une concours et se retrouve à passer trois jours avec son idole qui lui… est loin d’être aussi ravi !

La jeune fille est une véritable groupie, et l’autrice n’y va pas dans le demi-mesure, dévoilant par moment un comportement complètement irrationnel. Avril est particulière mais elle s’assume et c’est le plus important car son petit grain de folie nous parait finalement presque normal au fil des pages. Elle reste cohérente, elle n’est pas parfaite, nous fait lever les yeux au ciel plus d’une fois mais sa personnalité en devient juste attachante. A côté de cela, Drew est le parfait stéréotype du chanteur mal dans ses baskets, qui a du mal à s’autogérer et se laisse bouffer alors qu’il aspire visiblement à autre chose. Leur relation est géniale, j’ai adoré les premiers passages de leur rencontre, les nombreuses bourdes d’Avril et Drew qui réagit toujours fidèle à lui-même.

Mais cette histoire prend une tournure différente car les personnages sont loin d’être superficiels et trainent tous les deux une vie pas facile qui a des répercussions si leurs choix et leur comportement actuel. J’ai vraiment apprécié les découvrir sous cet angle, et surtout, c’était vraiment bien traité.

Honnêtement, la fin est arrivée trop rapidement pour moi, j’en voulais encore, car les ¾ du récit se passent durant les trois jours, puis survient ensuite une quinzaine de jours en peu de pages.

Mais hormis ce bémol, cette romance est superbe. La plume est vraiment belle et fine, les personnages sont bien pensés et l’histoire est travaillée.

A Lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s