Bit-lit·collection infinity·Fantastique·fantasy·Lecture perso·Les Chroniques de Mélanie·MxM Bookmark·Urban Fantasy

#38 Kate Daniels T1 – Morsure magique – Ilona Andrews

Chronique #38

  • Titre : Morsure Magique
  • Numéro de Tome : 1 sur 10
  • Maison d’édition : Collection Infinity
  • Nombres de page : 363
  • Date de parution : 22 Mars 2017
  • Note : 5/5
  • Résumé :

 » À Atlanta deux réalités s’opposent : celle de la technologie et celle de la magie. Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu’elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l’occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi. Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n’attends plus les ordres et je dégaine mon sabre. »

Pour commencer, je tiens à vous dire que cette saga est un vrai coup de foudre ! Eh oui, j’ai été conquise par tous les personnages ainsi que l’histoire autour.

Mais parlons d’abord de la couverture. Collection Infinity est connue pour taper très fort avec leurs couvertures et Kate Daniels n’échappe pas à la règle. Elle est magnifique, accroche le regard dès la première fois. Et pourtant les éléments qu’on trouve dessus sont assez simples, mais le mariage de l’ensemble ainsi que des couleurs et des effets donne un mélange explosif !

Revenons maintenant à l’histoire. Je vous avoue que pendant plus de la moitié du livre, c’était vraiment très mal parti. Les premiers chapitres sont très longs, plus ou moins 40 pages chacun. Des descriptions à rallonge, où l’on m’a perdue plusieurs fois d’affilée, je n’ai même pas dû comprendre la moitié de tout ça, heureusement on a plusieurs petits rappels plus loin. Mais grâce à des personnages auxquels j’ai pu m’attacher, j’ai réussi à apprécier l’histoire de plus en plus jusqu’à avoir le coup de cœur, car oui malgré tous ces défauts, les personnages et l’histoire rattrapent tout ça. Donc si vous la commencez, accrochez-vous pour passer les cinq premiers chapitres ensuite ce n’est que du bonheur.

Kate Daniels est le personnage féminin principal de l’histoire comme l’indique le titre de cette saga. C’est une jeune femme de vingt-quatre ans, une mercenaire spécialisée dans le nettoyage des créatures surnaturelles. Et clairement c’est une femme qui n’a pas sa langue dans sa poche, elle n’a aucune barrière et va toujours dire ce qu’elle pense, ce qui nous donne des actions plus marrantes les unes que les autres. Dans ce premier tome, son père adoptif, Greg, vient de se faire assassiner, elle va donc tout mettre en œuvre pour retrouver son meurtrier en intégrant l’ordre. À partir de ce moment, l’histoire peut avancer sur une enquête policière qui nous tient en haleine et où nous voulons connaître le vrai coupable.

Vient ensuite le moment de rencontrer le seigneur des bêtes, Curran Lennart, 31 ans, grand, musclé et blond. Oui le dernier point, quelle horreur pour un chef. Je n’aime pas les blonds, pardonnez-moi. La rencontre entre Kate et Curran est juste à mourir de rire. Cette fille a un culot énorme et j’aime ça. Mais revenons à Curran, c’est encore quelqu’un d’assez mystérieux pour moi, mais ce côté m’attire et m’a fait tomber amoureuse de lui (c’est du fictif, ne vous emballez pas, je ne suis pas folle). On va être d’accord c’est un connard ! Kate et lui aiment se détester voir même plus. Il y a certaines choses où on imagine que les deux sont beaucoup plus intéressés par l’autre qu’ils ne veulent bien le faire

croire, bref l’heure n’est pas à la romance du tout, mais les prises de tête entre ces deux-là sont hilarantes surtout qu’ils adorent se chercher l’un l’autre.

Puis nous avons Derek, un personnage qui navigue encore le secondaire et un des principaux. Tout simplement, car il n’arrive qu’à la moitié du livre puis disparaît. Mais encore un personnage avec un très fort caractère qui a un humour à nous faire pleurer de rire.

Je crois en avoir assez dit pour vous donner envie de commencer cette saga. Dois-je quand même préciser que c’est de l’urban Fantasy avec un mélange de fantastique et bit-lit ?

Je vous recommande donc cette saga qui a été rééditée chez Infinity, il y aura 10 tomes et pour l’instant nous en avons huit avec l’avant-dernier qui sortira en septembre pour le numérique et en octobre pour le papier.

Foncez la lire !

#Mélanie

3 commentaires sur “#38 Kate Daniels T1 – Morsure magique – Ilona Andrews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s