New Romance·service Presse·So Romance

26- Les fées n’aiment qu’une fois – Jeanne Bocquenet-Carle

Chronique #26

  • Titre : Les fées n’aiment qu’une fois
  • Maison d’édition : So Romance
  • Nombres de page : 224
  • Date de parution : 18 Janvier 2019
  • Note : 4/5
  • Résumé :

Capucine, fée moderne, porte un lourd fardeau : veiller sur les femmes modernes tout en protégeant son cœur.

À la mort de sa mère, Capucine hérite de sa charge de fée et se trouve plongée dans les responsabilités des femmes du XXIe siècle. Il faut dire qu’être une fée ne protège pas des soucis financiers, des services sociaux et des déboires sentimentaux… Surtout qu’un sort pèse sur les fées modernes : elles ne peuvent aimer qu’un seul homme durant leur vie. Comment Capucine fera-t-elle pour protéger son cœur ? À qui le donnera-t-elle ?

Laissez-vous porter par cette romance magique et poétique et découvrez l’histoire de Capucine, jeune fée au cœur à prendre.

En voilà une romance qui ne vous laissera indifférent !

Je remercie les éditions So romance pour ce service presse et surtout l’autrice pour son imagination et sa plume enchanteresse.

Les fées n’aiment qu’une fois est une histoire teintée de magie, qui vous enveloppe dans un nuage de coton tout au long de votre lecture.

Nous découvrons la jeune Capucine, descendante d’une lignée de fées qui évolue dans notre monde et a pour mission de veiller sur les bébés en leur offrant un don particulier à leur naissance. Notre douce héroïne va se retrouver touchée par le décès de sa mère, suite au départ de l’amour de sa vie. Car les fées n’aiment qu’une fois, et le départ de leur grand amour, réduit leur vie à néant. Capucine se retrouve donc à devoir prendre la place de sa maman pour veiller sur ses deux petites sœurs et rester dans la demeure familiale qui abrite l’essence même de son peuple, avec le désir hésitant de ne pas tomber elle-même amoureuse pour ne pas connaitre un destin funeste si elle ne trouve pas la bonne personne.

Dans cette romance, le coté pure et magique est omniprésent, la plume de l’autrice est superbe.

Cependant, j’ai trouvé des petits bémols qui m’ont laissé un goût de trop peu. La romance est peu développée et j’aurais aimé en savoir plus sur ce lien qui unit nos personnages principaux. Un secret les entoure et je n’ai pas réussi à bien m’en imprégner, à tout comprendre.

Maintenant toutes les descriptions sont superbes, l’imagination et la plume de Jeanne Bocquenet-Carle m’ont touchée, je n’ai pas eu de mal à m’identifier à Capucine dans son mal-être, ses peurs, son envie de déplacer des montagnes pour ses petites sœurs. Elle pouvait apparaitre un peu trop larmoyante mais ça ne m’a pas plus dérangée que cela vu l’univers qui était créé.

Une très belle lecture, pour les amoureux de féerie.

#Thaïs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s