Chick-List·Les Chroniques de Maria·So Romance

#20 Demande à la Maîtresse-Béatrice Ruffié-Lacas

Chronique #20

  • Titre : Demande à la maîtresse
  • Maison d’édition : So Romance
  • Nombres de page :187
  • Date de parution : 05 juilliet 2018
  • Note : 4/5
  • Résumé :

Maîtresse à la vie comme à l’école, Camille déteste au moins autant les enfants que l’engagement amoureux. Trentenaire au caractère bien trempé, elle vole de bras en bras, avec une nette préférence pour les hommes mariés afin d’être certaine de ne pas s’attacher. Pourtant, sa rencontre avec Stéphane, directeur d’une école d’art, va mettre à mal ses certitudes. De petits bonheurs en déceptions, elle va alors se rendre compte que Stéphane n’est pas du tout celui qu’il prétendait être.

Plongez dans l’histoire de Camille et découvrez la romance touchante et réaliste d’une femme contemporaine, racontée avec un humour redoutable !

Je remercie So Romance pour la confiance qu’il nous ont accordée.

Demande à maitresse est un livre que j’ai dévoré en mode ‘one shoot’. En une seule soirée, et je pense que c’est due surtout au style fluide et super léger de l’auteure. C’est simple familier et facile à lire. J’avoue que qu’on le commence impossible de le lâcher. Autre chose qui nous fait accrocher c’est l’humour salé de l’héroïne de l’histoire

Et oui ! Camille est un personnage un peu spéciale, bon plutôt cinglée je l’avoue. A presque trente ans elle travaille comme maitresse d’école pas par vocation mais juste parce qu’elle a besoin d’argent, d’où le fait quelle déteste les enfants, la partie ou elle le dit m’a achevé. Et le problème elle le cache pas par contre elle aime bien les papas. Et oui ! Elle aime le sexe sans attachement et ça lui convient bien. Elle est toujours célibataire, au malheur de sa famille qui ne rate pas l’occasion de le lui faire comprendre et de la comparer à sa sœur.

Ce que j’ai aimé le plus dans ce personnage c’est qu’on peut s’identifier à un certain degré et en vrai on veut être comme Camille car elle au moins Elle a fait des erreurs tout le long de sa vie mais elle les assume complètement. Elle assume sa vie totalement et ne regrette pas et on aimerait être comme ça. Après j’avoue au début je l’ai trouvé trop égoïste, détestable et sans scrupule, le fait qu’elle veille se taper les hommes mariés sans regret. Mais on finit par comprendre qu’elle n’a toujours pas pu remonter la pente après son ex

 Mais la rencontre avec Stéphane, va peut-être changer les choses, hein ? L’oncle de son élève ne la laisse pas indifférente… ce directeur d’école d’art à tout pour lui, charmant drôle et sympathique, on tombe direct sous son charme, euh je veux dire Camille tombe sous son charme, bien sur…  Mais après on commence à se poser des questions sur lui  et sur la relation qu’il a avec elle, si on peut appeler ça une relation. Il est très mystérieux et ça commence à nous agacer. Mais la fin m’a laisser sur ma faim je l’avoue. Un arrière-gout d’insatisfaction et un sentiment qu’il y a surement une suite, enfin je l’espère  parce que moi je veux savoir ce qui se passe et j’ai des questions qui sont restées sans réponses.

En général j’ai bien aimé découvrir ce livre, et par la même occasion la plume de l’auteure.

Si vous aimez de la nouveauté coté personnage et vous être le genre, j’assume ma sextitude et je vous emmerde lol ce livre est fait pour vous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s