Auto-Edition·Les Chroniques de Thaïs·Romance

#11 L’amour au clair de lune – Céline Musmeaux

Chronique #11

  • Titre : L’amour au clair de lune
  • Maison d’édition : Auto
  • Nombres de page : 362
  • Date de parution : 15 Février 2020
  • Note : 5/5
  • Résumé :

À la cité d’Isur, l’éducation de la noblesse est très stricte. Filles et garçons grandissent sans le moindre contact avec le sexe opposé et ne reçoivent que de rares visites de leur parent.

Cependant, à douze ans, les jeunes filles doivent écrire une lettre et la déposer au sein du grand parc les séparant du dortoir des garçons. La tradition veut que la nuit suivante, les garçons du même âge les retrouvent et y répondent.

C’est dans ce contexte que Mérédith vient de fêter ses dix-huit ans. Alors que son cœur appartient à l’inconnu avec lequel elle correspond depuis des années, elle se voit contrainte d’épouser Stephen, le fils de l’empereur.

Entre un mariage de convenance et un amour sincère, le choix est rapide pour Mérédith : elle a jusqu’à la cérémonie pour découvrir l’identité de celui qu’elle aime en secret et l’implorer de fuir cet endroit où l’amour n’a pas sa place…

Destiné aux lecteurs âgés de 15 ans et plus.

Cette semaine, j’ai pris l’abonnement kindle qui me faisait de l’œil depuis quelques temps et grâce à celui-ci je me suis décidée à lire les œuvres de Céline Musmeaux.

Il y a des années, j’avais déjà tenté l’un de ses young adult et je me souviens de pas avoir adhéré à l’histoire que j’avais trouvé très rapide.

Cependant à l’époque, je n’ecrivais pas et j’étais une lectrice plutôt stricte avec beaucoup d’attente difficile à combler.

Grâce à l’écriture, j’ai revu ma manière d’appréhender les histoires, j’analyse différemment et la construction d’une histoire et la psychologie des personnages m’est devenue très importante dans une histoire.

J’ai donc décidé de revenir vers Céline qui offre des histoires à thèmes, des sujets actuels et surtout, qui ne plombe pas ses romans de scènes de sexe interminables que je ne peux plus voir en peinture.

Alors mon choix s’est  donc porté sur sa dernière dystopie : L’amour au clair de lune.

Nous rencontrons Meredith, qui fête ses 18 ans et qui, pour l’occasion, va pouvoir rejoindre le monde duquel elle a été séparée des sa naissance. Effectivement, les enfants de la noblesse dans cette histoire vivent à l’écart, sont élevés et éduqués avant de recevoir une lettre le jour de leur majorité pour leur annoncer leur futur mariage, et surtout leur nouvelle fonction qui déterminera le reste de leur vie.

Meredith à été choisie pour le rôle que toutes les filles auraient aimé avoir. Elle va épouser le fils de l’empereur et être amenée un jour à devenir impératrice. Malheureusement, loin d’être ravie, notre héroïne va souffrir de cette obligation car une autre personne fait battre son cœur. Un garçon avec qui elle échange depuis de nombreuses années, un correspondant que chaque enfant possède durant la durée de son internat. Il est le seul à la connaître réellement et elle le connaît également par cœur. Elle ne sait pas qui il est mais se promet de le retrouver et d’échapper à son destin.

Alors je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher la surprise et il est vrai qu’en lisant le résumé, on peut s’attendre à une lecture sans surprise. Tout du moins, c’est ce à quoi je m’attendais.

Nous avons une première partie sous forme de huit-clos entre Meredith et le prince. Nous apprenons à les connaître, leur réaction l’un face à l’autre mais également ce qui se passe dans leur tête. J’ai apprécié le défi que représente leurs obligations et leur manière de se comporter l’un envers l’autre. J’avoue avoir tout de suite été attirée par Stephan, qui est un jeune homme énigmatique mais qui nous montre par son comportement qu’il est sensible tout en ayant un vrai caractère. Meredith n’a pas eu les mêmes honneurs, elle fait partie de ses personnages qui me donnent envie de les secouer. Pourtant, malgré ses défauts, au fil des pages, je suis parvenue à la comprendre et surtout à l’excuser car bien que agaçante, elle est fidèle à ses sentiments.

J’allais commencer à perdre de l’intérêt lorsque l’histoire à pris un tournant différent, des personnages qui entrent en scène et donnent un regain d’énergie à la situation, obligeant les personnages à se dévoiler davantage et entrer enfin dans le vif du sujet. Finalement, je n’ai pas pu lâcher ma liseuse avant de connaître la fin de ce récit. J’ai beaucoup aimé être surprise dans cette construction de l’histoire et c’est donc sur une note très positive que j’ai fini ma lecture.

J’ai passé un agréable moment, et surtout, la plume de l’autrice m’a vraiment interpellée. Elle n’est pas traditionnelle car elle opté pour des expressions que je ne connaissais pas, et surtout, elle propose beaucoup d’introspections de ses personnages tout au long des chapitres. Ces passages sont en italique et très réguliers. Nous entrons ainsi dans les pensées immédiates des héros, et plutôt que d’user de flash back, c’est grâce à leurs ressentis que nous en apprenons plus sur leurs passés.

L’amour au clair de lune est une première dystopie pour l’autrice, et cela s’est ressenti par moment. Il m’a manqué de temps à autre un peu plus d’approfondissement et d’émotions, mais il y avait le récit est bien construit et agréable à lire. De plus, je tiens à préciser qu’il s’agit là d’un one shot, aucune frustration à avoir.

Malgré les quelques bémols émis sur ce lecture, j’ai apprécié cet univers et surtout, il m’a donné envie d’aller piocher aussitôt un autre titre de Céline Musmeaux dans ses romances contemporaines.

Et je peux vous dire que je ne l’ai pas regretté ! Chronique à suivre …

#Thaïs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s