Les Chroniques de Maria·Plume du web

#95 Christmas Sucks – Aurélia Vernet

Chronique #95

  • Titre : Christmas sucks
  • Nom d’auteur : aurélia vernet
  • Maison d’édition : éditions plumes du web
  • Nombres de page : 211
  • Date de parution : 08 novembre 2019
  • Note : 4.5/5
  • Résumé :

Joséphine Olinsky, avocate sûre d’elle et sans scrupules, déteste Noël et tout ce qui s’y rapporte. Surtout ce concentré de sentiments mielleux et dégoulinants de niaiserie.

La seule chose qu’Aaron Starck, auteur à succès et séducteur, déteste encore plus que Noël, c’est cette garce d’avocate qui a réussi à lui extorquer la moitié de sa fortune lors de son divorce.

Pourtant, ces deux-là vont devoir passer les fêtes de fin d’année ensemble suite à un (mal)heureux coup du hasard. Entre deux passages de la romance érotique d’Aaron et trois guimauves, entre une œillade de tatie Janine, sexagénaire décomplexée, et une énième plainte de ce vieux ronchon de papy René, coups bas et vacheries vont pleuvoir.

Cynisme, sexe et quiproquos, Noël n’aura jamais été si mouvementé !

Il n’y a même pas une semaine de cela, j’étais à court d’idées. Ne savant pas trop quoi lire, j’ai due donc demander des recommandations. Et c’est ainsi que j’ai découvert Christmas sucks de Aurélia Vernet.

Tout d’abord, je tiens à dire que la plume fluide de cette auteure m’a laissé divinement surprise. Elle m’a mis en un état d’attente soutenue tout le long de l’histoire. A aucun moment je n’ai songé à déposer ce livre, les pages se tournent rapidement,une après l’autre, des chapitres courts et les points de vue qui s’alternent parfaitement. Que demander de plus ?

 En plus d’être fluide, sa plume est aussi très drôle, originale et même sensuelle. Des petits clins d’œil sur la société ,un humour assez grossier et j’en passe. Tout est bien là pour nous laisser dépressif à l’idée de voir cette histoire se terminer.

Avant de découvrir sa plume ce qui m’a attiré en premier, et je l’avoue, c’était la couverture. Vous connaissez probablement l’expression « don’t judge a book by its cover ». Mais cette fois çi, s’il vous plait « do judge it » parce que cette couverture est juste remarquable. L’image est bien choisie, mise en valeur avec toutes ces couleurs qui nous mettent tout de suite dans le ‘christmas ‘ mood … personnellement je trouve qu’elle représente très bien l’histoire en elle-même. On y retrouve la ravissante rouquine et ‘hottie’ en mode noël. une fois qu’on plonge dans ce livre, on comprend  mieux pourquoi c’est LA COUVERTURE .

Avant de vous donner mon avis sur l’histoire, je dois d’abord vous avouer que les romances de noël c’est pas trop mon fort, enfin pas depuis un bon moment maintenant. Je mets ça sur le dos des téléfilms de noël insipides ou les histoires trop clichées à mon gout. Le genre ou le personnage décide de prendre du recul dans un village situé nulle part. Rencontre une personne, inconnu ou pas autant que ça et bien trop souvent le père noël… Abracadabra bara boom ! Ils sont amoureux, miracle de noël, the end… Vous voyez un peu le scenario super cliché là.

Malgré tout ça,  le titre ‘Christmas Sucks’ m’a beaucoup interpellé, c’est original quand même. Je me suis dit « ok, la couverture check le titre check, le résumé double check !top je le lis. »

Moment de verdict ! Alors là, Ce n’est pas du tout de la romance classique, rien avoir.

On y retrouve Josiphine  Olinsky, J I GO, une jeune avocate sans vergogne, arrogante et redoutée. Elle ne recule devant rien, surtout lorsqu’il s’agit de défendre des femmes bafouées. Le seul bémol ? Les maris de ses clientes en payent, trop, souvent un prix assez cher.

 Je l’ai trouvé un peu trop hautaine et grossière à mon gout. A plusieurs reprises j’ai songé à l’étrangler. Mais elle est unique et tellement divertissante qu’on ne peut pas s’en passer, et il ne faut pas tout de meme oublier son passé et sa famille très spéciale.

Aaron quant à lui est un auteur à succès, qui vient tout juste de sortir ruiné de son divorce avec Mélissa, une femme qu’il avait aimé mais a fini dompter par cette dernière. Tout seul, oui, Il peut tout de même compter sur Toby, son adorable chien pour le soutenir et  lui porter compagnie.

 Ce personnage aux origines asiatiques est aussi attachant que craquant. tout doux et aimant, surtout avec ses deux mères. On dirait un ‘teddy bear’ , mais ça n’empêche pas que lui aussi est capable de concocter des plans bien machiavéliques  

Apres une première rencontre assez explosive, Ces deux-là vont se recroiser encore une fois dans le chalet de Saint-Marsal, mais cette fois ci Aaron et Jo devront se supporter pour le bonheur de , respectivement, son ami Aurélien et de sa demi sœur Alizée

Des coups bas hilarants, des blagues de mauvais gouts et des vengeances aussi drôles que douloureuses. Ce qui est sûr c’est qu’on s’ennuie pas, surtout lorsque la sexagénaire tante Janine fait son apparition, alors là bonjour les fou rires. Suivi de drame de la mère de Jo et sa jalouse de sœur Julliette.

J’ai aussi bien aimé le fait que l’auteure ait mis de la lumière sur les couples homoparentaux et le jeu du chat et de la souris entre nos deux personnages si réels m’a bien fait marrer, c’est grossier mais ça fait du bien. Alerte : fou rires assurés dès la deuxième page.

Un point négatif ? La fin un peu trop rapide à mon gout, j’aurais aimé voir une peu plus de romance entre eux autant que couple.

Si je devais vous donner mon ressenti en quelques mots ? J’adore ! C’est drôle, original et surtout bien écrit.

Donc si nous n’aimez pas trop les clichés de noël ? Cette anti romance est pour vous. Hilarante et piquante, ça c’est un scenario que je voudrais bien voir en un téléfilm de noël. Bravo à l’auteure

Est-ce que je le recommande ? Vous avez un doute ? oh que oui, foncez ! c’est un ‘must read’


vous l’avez déjà lu? commentez !

En attendant d’autres chroniques, vous pouvez consultez le reste des chroniques qui se trouve sur ce blog.

bonne lecture et à bientôt

#Maria

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s