Editions Butterfly·Les Chroniques de Mélanie·New Romance

#89 A Jamais plus de cinq cents mètres – Jessica Hailey

Chronique #89

  • Titre : A Jamais plus de cinq cents mètres
  • Nom d’auteur : Jessica Hailey
  • Maison d’édition : Butterfly
  • Nombre de tomes : 1/2
  • Nombres de page : 392
  • Date de parution : 25 Septembre 2019
  • Note : 5/5
  • Résumé :

Un amour puissant, envoûtant… interdit…

***

Eliza est une éternelle optimiste. Malgré le décès de son père et le douloureux chagrin qui en a suivi, elle a su garder la tête haute.

Lorsque sa mère lui annonce qu’elle a refait sa vie et lui propose d’emménager chez son compagnon Stefen, un veuf riche et adorable, Eliza y voit, là, une occasion en or afin de changer d’air et profiter de son année sabbatique avant son retour à l’Université.

Une nouvelle vie.
Une nouvelle maison.
Une nouvelle famille.

Et surtout, une nouvelle ombre au tableau. Liam, un demi-frère aussi ténébreux qu’envoûtant… enfermé 24h/24 dans cette immense villa, un bracelet électronique à la cheville…

Tout d’abord, je remercie les éditions Butterfly pour m’avoir de nouveau fait confiance et de m’avoir confié cette histoire en service presse.

Avant de commencer cette chronique, je tiens à dire que cette histoire est un réel coup de foudre. J’avais commencé à lire les deux premiers chapitres sur wattpad au moment où l’auteure les a tous retirés car elle allait se faire éditer, j’étais totalement frustrée j’ai donc attendu jusqu’à maintenant pour pouvoir découvrir ce premier tome. Et franchement, je n’en suis absolument pas déçue.

Je suis aussi agréablement surprise par la plume de Jessica, elle est absolument envoûtante et parfaite je n’ai rien à redire. En tournant les pages, les unes après les autres, je n’ai rien trouvé à redire sur son écriture. Franchement, une fois qu’on commence à lire, il est vraiment difficile de décrocher donc je vous conseille d’aller au moins essayer rien que pour son style.

***

Pour ce qui est de l’histoire, c’est une stepbrother comme je les aime. Mais l’histoire traite aussi de la mafia, un sujet qui m’a fascinée et dont j’en apprendrai certainement beaucoup plus dans le second tome. Au tout début de ce premier tome, l’histoire se déroule tout doucement, Liam n’est qu’un connard parmi tant d’autres mais bon sang, j’aime tellement ça ! Les détester pour mieux les aimer ensuite.

On fait la connaissance d’Eliza, une jeune fille qui a perdu son père. Elle s’apprête a déménager, car sa mère va s’installer chez son fiancé, elle va donc la suivre. Mais le fiancé de sa mère a un fils qui se prénomme Liam, un garçon qui a un passé très secret. Elle a remarqué directement qu’il a un bracelet électronique attaché autour de sa cheville. Pourquoi ? Comment ? Eliza ne sait pas et pourtant elle se pose tout un tas de questions et elle compte bien avoir des réponses.

La relation entre Eliza et Liam semble compliquée au début. On se dit qu’ils n’arriveront jamais à s’entendre, c’est perdu d’avance. Puis Liam a un déclic … Il apprend à lui faire confiance enfin, c’est à ce moment-là qu’on apprend à le connaître. Finalement, on est très loin du jeune homme qu’on a appris à connaître depuis le début.

En réalité c’est un jeune homme tendre, attentionné même si au fond de lui c’est quelqu’un de brisé. Son histoire m’a touchée, beaucoup plus qu’elle n’aurait dû, j’ai même versé quelques larmes.
Lorsque vous allez commencer votre lecture, creusez bien profond et ne vous arrêtez pas à ce que Liam peut vous faire croire. Il faut parfois bien chercher pour prétendre connaître quelqu’un.

Lorsque leur relation a évolué, franchement j’ai été surprise de voir le comportement de l’un et de l’autre. Je pensais voir une relation assez conflictuelle mais rien à voir. Ils ont su trouver un équilibre, et ils en ont fait une force. Je les ai trouvés tellement mignons tous les deux. J’ai plusieurs fois souri en lisant leurs moments rien qu’à tous les deux.

Pour ce qui est de l’histoire que regroupe toute la mafia, je ne me prononcerai pas mais Eliza et Liam ont encore des épreuves à surmonter et c’est loin d’être un long fleuve tranquille. J’ai vraiment hâte de lire le second tome.

Sachez une chose, cette histoire est un méga coup de cœur pour moi, elle est dans mon top trois des meilleures lectures depuis que j’ai commencé à lire à l’âge de sept ans.

#Melanie

5 commentaires sur “#89 A Jamais plus de cinq cents mètres – Jessica Hailey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s