interview

#1 Interview Laura Wen

Salut à tous !
Alors depuis quelques semaines, je vous ai préparé l’interview de Laura Wen. Dans un premier temps c’était tout juste entre nous, puis on a fait à nous deux une petite promotion.

Et c’est enfin là !!

Alors je m’appelle Laura, j’ai 23 ans et je suis l’auteure d’Heart Racing paru aux éditions So Romance. Je suis amoureuse des mots depuis toute petite, je crois que j’ai d’ailleurs toujours su que je voulais être auteure. Je suis une jeune femme plutôt pétillante, j’aime croquer la vie à pleines dents et profiter de chaque instant. Et, surtout, je ne peux pas me passer d’écrire. C’est véritablement mon moteur dans la vie.


J’écris depuis toute petite, en réalité 🙂 ! Je ne sais pas trop, je pense que c’est ancré en moi. J’ai toujours inventé des tas d’histoire, j’ai toujours eu ce besoin d’écrire ce que je ressentais. J’ai dû mal à me confier dans la vie par exemple. Et je sais que j’arriverais toujours mieux à exprimer ce que je ressens au plus profond de moi-même à l’écrit plutôt qu’à l’oral. Je pense que je suis une vraie littéraire. Et à chaque fois que j’ai essayé de prendre un autre chemin que celui de l’écriture, cette dernière m’a toujours rattrapé. Quand je n’écris pas, il me manque quelque chose. C’est une part de moi-même. Et j’ai décidé de me battre pour ce que j’aimais le plus au monde. Et grâce à vous, j’ai réussi aujourd’hui. Et le chemin est encore long, mais je sais d’ores et déjà qu’il sera de plus en plus beau.

Je pense que la question de l’inspiration est la question la plus compliquée pour un auteur. J’ai toujours inventé énormément d’histoires, depuis petite, sans me poser de question. En général, les idées affluent continuellement dans ma petite tête, elles fusent encore plus au moment où je m’y attends le moins. Pour tout dire, j’ai déjà trouvé l’inspiration dans un parking, alors je pense que mon cas est vraiment désespéré ^^. Je pense que mon «background» m’influence forcément, d’autant plus que dans tous les romans, tous les auteurs disséminent des petits bouts d’eux-mêmes, des infimes parts de leur personnalité.

Non, ça n’a pas été particulièrement difficile pour ce manuscrit. Au moment où je m’y attendais le moins, j’ai reçu un appel de mon éditrice. Oui, je pensais que mon manuscrit n’allait jamais être retenu, à vrai dire, j’envisageais et je préparais tout pour l’auto-édition, avant de recevoir ce coup de fil inattendu. La moralité, c’est qu’il faut toujours s’accrocher à ses rêves, surtout quand ces derniers représentent encore bien plus que ça. Surtout quand ces derniers vous dépassent et font partie intégrante de celui ou de celle que vous êtes, que cela constitue votre essence. 

So Romance n’existait pas encore lorsque j’ai envoyé mon manuscrit aux maisons d’éditions. J’ai en réalité envoyé mon manuscrit aux éditions les Bas Bleus, partenaire des éditions So Romance et filiale du groupe Lemaitre Publishing à l’instar de cette dernière.  J’ai toujours beaucoup apprécié cette maison d’édition, en réalité. J’ai reçu un coup de fil de l’éditrice de So Romance et des Bas Bleus, qui m’a expliqué qu’elle souhaitait créer une maison d’édition et faire d’Heart Racing la première publication de So Romance. Après avoir mûrement réfléchi, j’ai accepté la proposition qu’on me faisait et, depuis, je ne l’ai pas regretté une seule seconde. Je me sens bien chez So Romance et chez les Bas Bleus et j’ai été agréablement surprise lorsque l’on m’a annoncé qu’Heart Racing allait être publié en version papier aux éditions les Bas Bleus. Je me sens entourée, bien accompagnée et cela est le plus important pour moi. Je sais que mes romans sont entre de bonnes mains. 


Pour Heart Racing, je pense que ma passion pour le monde automobile, le fait que j’aime la vitesse, l’adrénaline, la sensation de perdre le contrôle même si  j’essaie pourtant contradictoirement de toujours le garder dans ma vie en général ^^ m’ont inspirés. Et je pense également que ma connaissance du milieu universitaire en général m’a aidé au cours de l’écriture.

La dernière scène, sans hésiter !



C’est moi qu’il faut blâmer, parce que le tome 2 est actuellement en cours d’écriture, j’essaie vraiment de m’appliquer et de faire transparaître des choses qui me tiennent à cœur dans ce tome. Lorsque je l’aurais terminé, je pense qu’il sera publié assez rapidement.




Alors il s’agit de Je l’aimais d’Anna Gavalda. J’aime énormément cette auteure. Son style d’écriture, la fluidité de ces mots, les émotions qu’elle réussit à faire transparaître à travers ses romans, surtout et également.



Sans hésitation, mon auteure préférée est Marguerite Duras. Cette auteure me fascine et c’est véritablement mon modèle. J’apprécie par-dessus tout la musicalité de son écriture, son oralité, sa façon de nous emporter. Il y a quelque chose dans son écriture qui nous happe. Elle nous en dit beaucoup et en même temps elle garde toujours une part de mystère. J’aurais beaucoup aimé lui adresser quelques mots et lui confier à quel point je l’admire, lui dire à quel point elle représente la beauté et le mystère à la fois.  J’apprécie énormément Anna Gavalda, Virginie Grimaldi. Je suis une fan inconditionnelle de Colleen Hoover et de Brittainy C. Cherry, Christina Lauren, Anna Todd. J’aime également énormément Sonia Miot, ma collègue de chez So Romance, qui m’a transporté à travers son roman Insensible.

Je peux écrire n’importe où mais j’aime beaucoup me laisser transporter par la musique et grignoter des petites friandises et du chocolat en même temps ^^ . Il faut bien un peu de carburant ! Au même titre, je bois énormément de café ^^ !

Je ne choisirais personne, parce que je suis plus que comblée en ce moment ^^. Mais s’il faudrait vraiment choisir, je dirais avec Colls, sans hésiter.

J’aimerais vivre dans Confess, de Colleen Hoover, ce livre m’a particulièrement marquée, mais aussi dans le tome 1 des Wild Seasons de Christina Lauren, parce que Mia, le personnage principal de cette intrigue me ressemble énormément et s’en est troublant, je pense que je ne me suis jamais autant identifié à un personnage. Enfin, j’aimerais beaucoup vivre entre les lignes de l’Amant de Marguerite Duras, pour la magie et la beauté de son écriture. Je sais qu’on a dit que je devais choisir un seul livre, mais je ne peux vraiment pas me décider ^^.


Aucun ^^. Non mais j’ai beaucoup craqué sur Logan, dans The Fire, de Brittainy C.Cherry et sur Ansel dans le tome 1 des Wild Seasons de Christina Lauren. Impossible de trancher !



Je vous dirais de vous plonger dans Heart Racing en version papier au mois de mai car on va encore l’améliorer, surtout si vous avez envie d’adrénaline, de passion, d’exaltation et d’émotions ! De plus, vous avez contribué à la publication d’Heart Racing en version papier donc j’espère qu’il vous plaira tout autant sous cette nouvelle forme.



Tout d’abord, je vais continuer à écrire la suite d’Heart Racing. Un jour, je reprendrais certainement en totalité le premier roman que j’ai publié sur Wattpad, Irrémédiable Attraction. Et j’ai encore plein d’autres projets en cours, j’aimerais notamment me replonger dans l’une de mes romances fantastique. J’ai également encore plein d’autres projets en romance contemporaine, trop sûrement, mais je ne dirais rien de plus :p …



Un mot de plus ne serait pas suffisant ^^. Je tenais tout d’abord à te remercier ma Mélanie pour cette interview. Et puis j’aimerais dire que je n’ai jamais été seule dans cette aventure, je ne le suis d’ailleurs toujours pas, tout ça c’est énorme pour moi. Même lorsque j’avais des coups de mou, je n’ai jamais été submergée, mes lectrices et surtout mes bêta lectrices, Manue et Nina, ont toujours eu le mot pour m’encourager et me remotiver. J’ai vraiment une chance inouïe ! Je voudrais remercier toutes les bloggeuses, toutes les lectrices et auteures qui me suivent dans cette folle aventure, qui me témoignent tous les jours leur soutien et leur encouragement, qui partagent mon histoire, qui en parlent et qui font en sorte qu’elle soit connue. N’oubliez jamais que sans vous, rien ne se ferait. La magie n’opérerait pas et je continuerais à me cacher et à écrire dans mon coin. Je me sens véritablement touchée et exaltée par tout ce que je vis depuis que j’ai annoncé la sortie de ce roman. Alors merci infiniment. Grâce à vous, grâce à votre mobilisation, à l’engouement qu’à susciter Heart Racing, au fait que vous l’avez laissé vivre dans votre imagination, ce bébé va prendre vie en version papier. C’est un véritable aboutissement. Vous avez réalisé mon rêve. Vous m’avez prouvé qu’en se battant de toutes ses forces pour ce que l’on aime le plus, on peut y arriver. Ce n’est pas juste une légende. On y arrive vraiment. Alors merci infiniment d’être là et de continuer à croire en moi jour après jour.


Un grand merci à Laura Wen pour avoir répondu à toutes mes questions. Et vous pouvez retrouver son livre sur Amazon, La Fnac, Kobo , Kindle, etc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s